L’alimentation à base de plantes

Repas fait de nourriture végane, végétarienne, à base de plantes et biologique

En résumé

  • Les protéines animales causent des maladies graves et nous infectent de parasites de toutes sortes. Les produits animaliers et sont impropres à la consommation humaine tel qu’il est conçu aujourd’hui.
  • L’industrie de la viande et des produits animaliers est une industrie cruelle, dévastatrice et non soutenable pour l’ensemble de l’écosystème.

Le débat entre ceux qui mangent de la viande et ceux qui favorisent une diète à base de plante fait rage depuis l’Histoire ancienne. On entend souvent «sans viande, pas d’évolution, pas d’intelligence supérieure». Aujourd’hui, un nombre impressionnant de recherches vient démontrer que les humains n’ont plus besoin de viande ou de produits animaliers pour avoir tous les nutriments nécessaires à l’atteindre de la santé optimale. À l’époque ou nous avons plus de facilité et plus d’abondance que jamais à travers l’Histoire pour faire des choix sensés, la diète à base de plante propose une alternative beaucoup plus santé et plus durable à la diète «traditionnelle» à base de viande.


Nos choix alimentaires et de tous ordres sont régit plus souvent qu’autrement par trois facteurs : Commodité. Tradition. Acceptation sociale. Mais à l’aube du 21e siècle, nous sommes plus malades et obèses que jamais à cause de nos choix alimentaires et de mode de vie. Les statistiques alarmantes parlent d’elles-mêmes : une personne sur deux au moins mourra du cancer ou d’une maladie cardio-vasculaire et un enfant sur trois développera le diabète. 1 2 3 4

Nul doute que, tel qu’illustré dans le tome 1 du plan Biologik Optimisez votre santé – Vol. I – Les bases de l’alimentation biologique, le sucre, les additifs, les mauvais gras, la malbouffe, les aliments raffinés, l’excès de glucides, les drogues, l’alcool, le tabac, le manque de sommeil, le stress, les polluants environnementaux et le manque d’exercice sont en partie à blâmer. Mais comme nous allons le voir, les produits animaliers sont loin d’être étrangers à ces statistiques. Et les répercussions d’une diète riche en viande et en produits animaliers ne sont pas limitées à la santé individuelle.

Les produits animaliers et le métabolisme humain

De façon générale, les premières qualités attribuées à la viande et aux produits animaliers sont les protéines et un apport nutritionnel sans égal. Mais les études tendent de plus en plus à démontrer que les protéines animales contribuent à la plupart des maladies connues aujourd’hui. Ces maladies incluent :

  • Certains cancers
  • Les maladies cardio-vasculaires
  • Le diabète
  • L’osthéoporose
  • L’asthme
  • L’obésité
  • L’impotence 5 6 7 8 9 10 11 12
Quartiers de viande suspendus dans un marché

Le lait et les produits laitiers – Nous avons également vu dans Le plan Biologik Optimisez votre santé – Vol. I – Les bases de l’alimentation biologique que l’industrie du lait promeut depuis des décennies le fait que le lait supporte la santé des os. L’évidence écrasante démontre pourtant aujourd’hui les méfaits des produits laitiers. Voici un extrait du volume 1 du plan santé :

«Le lait est créé pour être un aliment parfait pour la progéniture à laquelle il est destiné. Le lait maternel est parfait pour le bébé humain, le lait de vache est parfait pour le veau. Mais le lait de vache est créé pour nourrir un veau de façon à ce qu’il pèse 600 lbs à l’âge de 9 mois.

Comme nous l’avons vu plus tôt, les modes d’élevage conventionnels emprisonnent les vaches et les nourrissent d’aliments qu’ils ne sont pas faits pour manger. Ces conditions de vie rendent les vaches malades, ce qui poussent les producteurs à systématiquement leur administrer des antibiotiques et d’autres médicaments. Les vaches sont inséminées de façon continuelle pour produire le lait, en plus de se faire administrer des hormones pour augmenter la production laitière. Une fois en usine, les différents procédés de transformation, de cuisson et de pasteurisation dénaturent complètement le potentiel nutritionnel du lait et des différents produits laitiers. Le lait est également très acidifiant pour l’organisme. Conséquemment le lait de vache stimule la production de mucus.

Bétail et vaches destinées à l’abattoir

Pour toutes ces raisons le lait de vache est impropre à la consommation humaine. Les problèmes que peuvent entraîner la consommation de produits laitiers incluent :

  • Développement d’allergies
  • Développement de maladies auto-immunitaires
  • Dermatites
  • Acidification et déminéralisation de l’organisme
  • Inflammation de l’organisme
  • Constipation
  • Ulcères d’estomac
  • Effritement des os et développement de l’ostéoporose
  • Certains cancers
  • Obésité
  • Acné
  • L’asthme
  • Le diabète de type 1 et 2
  • Infertilité 13 14 15 16 17 18 19 20 »

Le lait de vache altère également la balance hormonale et interfère avec le travail de certaines enzymes. 21

Les produits laitiers sont également acidifiants. Le plan Biologik Optimisez votre santé – Vol. I – Les bases de l’alimentation biologique illustre les ravages causés par un organisme chroniquement acide. Je cite ici un passage :

«Un organisme trop acide ou devant compenser trop de facteurs acidifiants doit puiser dans ses ressources minérales – notamment les dents et les os – pour rétablir l’équilibre. La conséquence à long terme d’un mode de vie acide peut se traduire entre autres par de l’inflammation et de la fatigue chronique, des infections de toutes sortes, de l’obésité des maladies auto-immunes, le cancer ou le diabète de type 2.»

La viande – Les mécanismes néfastes des produits laitiers sont communs à la plupart des protéines animales. En plus des problèmes mentionnés plus haut, la viande acidifie l’organisme et débalance le système hormonal et la flore intestinale. 22 23 Nous consommons également indirectement les médicaments, les antibiotiques et les vaccins administrés et la nourriture souvent de mauvaise qualité et non-adaptée servie aux animaux d’élevage.

Poissons morts dans la glace au marché

Le poisson – La même recette s’applique aux poissons et fruits de mer. Qui plus est, nul besoin d’études scientifique pour comprendre qu’aujourd’hui, les océans sont saturés de pollution par le trafic naval, les déchets domestiques, les rejets industriels, les déversements de pétrole, les accidents nucléaires comme Fukushima – qui continue à ce jour de couler des tonnes de déchets radioactifs dans le pacifique. La toxicité des poissons et crustacés de tout types sont le reflet de l’état des océans.

Le poisson d’élevage est en général pire encore. La qualité des eaux et des aliments servis, les médicaments, les antibiotiques et les vaccins injectés même dans les poissons biologiques font à mon sens du poisson d’élevage un choix pour le moins inquiétant.

Les œufs – Les œufs ne font pas exception et suivent les même règles mentionnées plus haut.

Les œufs :

  • Acidifient l’organisme
  • Augmentent le mauvais cholestérol (LDL)
  • Débalancent la flore intestinale
  • Contribuent aux maladies cardio-vasculaires et à l’athérosclérose
  • Contribuent au cancer de la prostate et des ovaires
  • Contribuent à la mort par empoisonnement alimentaire à mesure de 100 000 américains par années 24 25 26 27 28 29 30

Hormones de mort

La viande et le poisson contiennent également l’adrénaline sécrétée au moment de la mort et les hormones de peur emmagasinées dans les tissus au cours d’une vie d’élevage dans des conditions pitoyables. Rien ne se perd rien ne se crée. D’une façon ou l’autre, nous consommons de la peur et de la mort lorsque nous consommons les produits animaliers. Même la certification biologique n’est pas gage de traitement «humain».

À noter que les recommandations visant la consommation de produits animaliers sont principalement originellement issus du United States Department of Agriculture, connue pour son allégeance de longue date avec les géants de l’agro-alimentaire. 31 32

Le gras saturé animal

Nous retrouvons le gras saturé animal dans la plupart des produits animaliers comme :

  • Le lait et les produits laitiers
  • Les oeufs
  • Les viandes

Selon le Dr. David L. Katz de l’Université de Yale :

« […] Premièrement, nous disposons d’innombrables études démontrant que le gras saturé – notablement l’acide palmitique et l’acide myristique que l’on retrouve dans les produits laitiers, la viande et plusieurs aliments transformés – augmentent les lipides sanguins et et contribuent à l’inflammation. Alors qu’il est vrai que de tels gras peuvent augmenter le HDL [le «bon cholestérol»] de même que le LDL [le «mauvais cholestérol»], les recherches récentes soulèvent des questions à savoir s’il s’agit vraiment d’un bénéfice. […] Il semble également possible que les effets négatifs de certains gras saturés soient très liés aux composantes qu’ils accompagnent. La viande transformée par exemple est plus liée à la mauvaise santé que le boeuf ou le porc seul. » 33

Parasites et cuisson

Parasites – TOUTES les viandes et les produits animaliers – que ce soit le porc, le boeuf, le poulet, le poisson, le lait ou les oeufs qu’elles soient biologiques, éthique, salubre ou non – ont des parasites. Certains ce ces organismes colonisent le métabolisme humain du système digestif jusqu’aux poumons et au cerveau. Chez les carnivores, les parasites sont tués par l’acidité dans l’estomac. 34 Chez l’humain, la cuisson, la pasteurisation et les différentes méthodes d’assainissement existent pour palier à ces problèmes. Mais aucune chaleur ou méthode n’est assurée de détruire complètement les larves ou les bactéries. Nous traiterons de ce sujet dans le volume III du plan Biologik Optimisez votre santé – Vol. III – Détoxification et évolution.

Cuisson – La plupart de ceux qui mangent de la viande la cuisent à un degré ou l’autre. Nous couvrons en détails dans le premier volume du plan Biologik Optimisez votre santé – Vol. I – Les bases de l’alimentation biologique comment la cuisson détruit les enzymes et compromet le contenu nutritionnel, le potentiel énergisant des aliments et contribue à l’encrassage du tube digestif et du système en général.

La cruauté de l’industrie des produits animaliers et les droits des animaux

La question la plus sensible reste : quel est le poids de la vie d’un animal face à la nôtre? Chacun a son éthique et son jugement la dessus. Le notre reste — sans aucun jugement face aux autres — qu’une vie en égale une autre. La plupart des animaux abusés et tués sur cette planète le sont par l’industrie des produits animaliers.

L’impact environnemental de l’industrie des produits animaliers est également dévastateur et non-viable pour l’ensemble de l’écosystème.

Après une carrière d’une décennie comme chef-cuisinier dans le domaine biologique et écotouristique – et suite à 15 ans de rigoureuses recherches théoriques et pratiques sur la nourriture crue et vivante ainsi que sur la santé holistique et les modes de vie alternatifs, Maxim obtient son diplôme en naturopathie et fonde biologik.com

Ainsi, le domaine de la santé s’est imposé de lui-même comme moyen privilégié pour passer un message. En effet, outre la santé individuelle, elle touche touche tous les aspects de la vie, tant économique que sociétal et environnemental.

Se reconnecter avec sa santé, c’est se reconnecter avec la vie. Voilà pourquoi la naturopathie est devenue pour moi un outil merveilleux pour changer le monde.

Pour des bénéfices maximaux sur votre vitalité, nous vous invitons à découvrir les vertus de la nourriture à base de plantes en conjonction avec un plan d’optimisation de la santé structuré et accompagné.

Consultez la boutique en ligne ou la section des plans d’optimisation de la santé pour plus de détails.

Références et notes

1 http://www.cbc.ca/news/health/cancer-society-annual-statistics-report-1.4168784
2 http://www.statcan.gc.ca/pub/82-625-x/2017001/article/14776-eng.htm
3 http://www.diabetes.ca/how-you-can-help/advocate/why-federal-leadership-is-essential/diabetes-statistics-in-canada
4 https://www.diabetes-children.ca/en/type-1-diabetes/t1d-t2d/
5 http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/article-abstract/2540540
6 https://www.ornish.com/wp-content/uploads/A-Very-Low-Fat-Vegan-Diet-Increases.pdf
7 http://cancerpreventionresearch.aacrjournals.org/content/early/2011/09/15/1940-6207.CAPR-11-0354.short#aff-2
8 http://ajcn.nutrition.org/content/74/4/549.abstract
9 http://ajcn.nutrition.org/content/86/6/1722.abstract
10 http://www.webmd.com/cancer/lymphoma/news/20040309/diet-linked-to-non-hodgkins-lymphoma#1
11 https://nutritionfacts.org/video/protein-intake-and-igf-1-production/
12 http://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1697785#AuthorInformation
13 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20836734
14 https://www.cancer.org/cancer/cancer-causes/recombinant-bovine-growth-hormone.html
15 http://www.greenmedinfo.com/article/beta-casein-a1-protein-variant-cows-milk-may-contribute-increased-risk-0
16 http://www.skintherapyletter.com/2010/15.3/1.html
17 http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-2230.1985.tb00561.x/abstract
18 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22426165
19 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22924810
20 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1608054
21 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4524299/
22 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3571898/
23 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4303825/
24 http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1109400?query=featured_home&
25 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21076725
26 https://nutritionfacts.org/video/eggs-vs-cigarettes-in-atherosclerosis/
27 https://www.fda.gov/downloads/food/resourcesforyou/healthcareprofessionals/ucm577493.pdf
28 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18400720
29 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3232297/
30 http://www.clinicalnutritionjournal.com/article/S0261-5614(14)00185-X/fulltext
31 https://www.wsj.com/news/articles/SB10000872396390444184704577587174077811182
32 https://www.cornucopia.org/USDA/OrganicWatergateWhitePaper.pdf
33 http://www.huffingtonpost.com/david-katz-md/saturated-fat_b_875401.html
34 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4519257/

10% DE RABAIS + PLAN SANTÉ GRATUIT!

10% DE RABAIS + PLAN SANTÉ GRATUIT!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez 10% de rabais sur la boutique + votre plan santé gratuit!

Inscription réussie!